édito

Le menton est un élément important intervenant dans l’harmonie du visage, dans la majorité des demandes de chirurgie du menton l’anomalie ne siège pas uniquement au niveau du menton mais peut intéresser le maxillaire et/ou la mandibule et s’intégre donc plus dans une demande de chirurgie orthognatique ou chirurgie des mâchoires.

Ce site a été développé par le Docteur Thierry LONCLE, chirurgien maxillo-facial, inscrit au conseil national de l’ordre des médecins numéro RPPS 10003765830 dont l’activité est principalement centrée sur la chirurgie orthognatique, la chirurgie du menton et la chirurgie esthétique du visage, les trois étant en étroite relation.

Ce site est entièrement destiné aux personnes qui recherchent une information claire et détaillée sur la chirurgie orthognatique ou chirurgie des mâchoires. Il a pour but de répondre à vos questions et de vous apporter des informations pratiques, il vous permettra de mieux préparer une éventuelle consultation pour une chirurgie des mâchoires ou du menton ou toute demande de chirurgie d’harmonisation du visage et de prolonger la réflexion à tête reposée sans jamais vouloir se substituer à celle-ci qui reste indispensable.

chirurgie du menton
Cliquez pour agrandir et voir plus de photos.
L’aspect esthétique d’un visage est due au relief cutané mais surtout à la forme du massif facial sous-jacent. Nous pensons en effet que toutes demandes de chirurgie orthognatique doit faire intervenir dans la décision thérapeutique la composante esthétique, et réciproquement toutes demandes de chirurgie esthétique (lifting, rhinoplastie, cou et menton) doit faire intervenir les bases osseuses sous-jacentes avec dans un certain nombre de cas outre le retentissement esthétique de cette chirurgie des bases osseuses un retentissement possible sur le sommeil (apnées, ronflement mais aussi myoclonies jambières), cervicalgies.

Le chirurgien étudie à la fois l’enveloppe cutanée faciale mais surtout l’infrastructure osseuse sous-jacente et doit intervenir au niveau de l’anomalie responsable de la disgrâce, le chirurgien orthognatique est en fait un sculpteur.

Comme dans ce cas ou la patiente âgée de 42 ans est venu consulter pour une demande de lifting et chez laquelle a été pratiquée une ostéotomie d’avancée mandibulaire avec un effet de lifting à rétro mais sans cicatrice :
chirurgie du menton
Ou cet autre cas ou la patiente vient consulter pour son cou et pour lequel aucun geste sur la peau ou les muscles n’aurait pu obtenir le résultat que nous avons obtenu avec une ostéotomie d’avancée mandibulaire :
chirurgie du menton